LE CHAT DANS LA LITTÉRATURE

Le chat fascine. Plus que d’autres animaux domestiques, il incarne la liberté et l’indépendance. Les écrivains, et les artistes en général, en ont fait un totem, presqu’un demi-dieu. Tout le monde connaît les textes de Colette sur les chats, ou le conte Le Chat Botté de Perrault, ou encore les fameuses BD de Geluck. Mais sachez qu’il existe bien d’autres textes sur le chat. Nous aimerions aujourd’hui vous en parler à travers ce petit article. Nous n’y ferons pas de zoologie, ni d’éthologie, mais vous ferons découvrir une sélection d’écrivains ayant fait du chat le thème central de leur œuvre et ceux qui lui ont accordé une place de choix dans leur texte.

CHAMPFLEURY

Le chat dans la Grande Histoire

Ami de Charles Baudelaire, Champfleury, de son vrai nom Jules François Félix Husson, est l’auteur qui a écrit l’un des tout premiers livres consacrés au chat. Ce n’est pas une histoire des chats, mais une histoire de notre relation avec les chats, au fil des siècles et des différentes civilisations. C’est écrit avec légèreté, et plein d’humour, mais Champfleury prouve aussi qu’il connaît bien son sujet.

L’origine du chat, comme symbole de l’indépendance, vient sans doute de l’antiquité. Dans le temple de la Liberté, élevé à Rome par les soins de Tibérius Gracchus, la déesse était représentée vêtue de blanc, tenant un sceptre d’une main,  de l’autre un bonnet,  et ayant à ses pieds un chat, emblème de la liberté.

CHAMPFLEURY
CHARLES BAUDELAIRE

Le chat : un totem moderne

Vous rêverez à la lecture des poèmes de Baudelaire, et vous plongerez dans les yeux des chats « mêlés de métal et d’agate ». C’est depuis les Fleurs du Mal (1857) qu’il est permis de s’extasier sur son chat. Avant cette date, c’était vu comme un peu ridicule. En Occident, le génie de Baudelaire a fait du chat un totem moderne.

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.

CHARLES BEAUDELAIRE
GUY DE MAUPASSANT

Une histoire glaçante

Vous serez sans doute un peu interloqués par un conte de Maupassant, Sur les Chats. C’est une histoire étrange, glaçante, et qui cite à la fin un poème de Baudelaire à propos du chat : « Peut-être est-il fée, — est-il Dieu ? »

Il circule comme il lui plaît, visite son domaine à son gré, peut se coucher dans tous les lits, tout voir et tout entendre, connaître tous les secrets, toutes les habitudes ou toutes les hontes de la maison. Il est chez lui partout, pouvant entrer partout, l’animal qui passe sans bruit, le silencieux rôdeur, le promeneur nocturne des lieux creux.

GUY DE MAUPASSANT
HONORÉ DE BALZAC

Non au pipi de Chat

Celles et ceux qui n’aiment pas lire les gros romans de Balzac se rattrapent sur ses contes et nouvelles. L’histoire brève la plus lue et la plus populaire du romancier est sans conteste Peines de cœur d’une chatte anglaise, conte plein d’humour et de piquant. Balzac se moque un peu des mœurs anglaises d’alors, où il est bien vu pour les chats de ne pas faire pipi sur les tapis, et mieux vu encore de ne pas faire pipi du tout…

Enfin, un jour, un vieux pair d’Angleterre lui dit en me voyant : « Vous avez une bien jolie Chatte, elle vous ressemble, elle est blanche, elle est jeune, il lui faut un mari ; laissez-moi lui présenter un magnifique Angora que j’ai chez moi. »

HONORÉ DE BALZAC
PIERRE LOTI

Le chat face à sa mort prochaine

Vous pleurerez peut-être à la lecture de Pierre Loti et ses Vies de deux chattes. Dans cette histoire, est mis en scène notamment comment un chat peut vivre sa propre mort, que peut-il ressentir à l’approche de la Grande Faucheuse ? Loti touche très juste. Et il montre de manière magistrale ce qui lie un chat et un humain.

Nous allions souvent la voir, et toujours elle essayait de se lever pour nous faire fête, l’air reconnaissant et attendri, ses yeux indiquant autant que des yeux humains la présence intérieure et la détresse de ce qu’on appelle âme….

PIERRE LOTI
JEAN LORRAIN

Parole de chat

Vous vous régalerez avec le conte fantastique Le Chat de Badaud Monier. Selon Lorrain il fut Un Temps où les Bêtes parlaient… Ne dit-on pas souvent des chats qu’il ne leur manque que la parole ?…

C’était un gros chat jaune aux yeux magnifiques, deux émeraudes taillées en amande, à la fois indolent et farouche, qui regardait les gens de haut et ne se dérangeait pour personne d’un coin par lui adopté.

JEAN LORRAIN
ROBERT DE MONTESQUIOU

Un voyage poétique

Votre esprit badinera avec un poème un peu délirant de Robert de Montesquiou. Ce poème a pour titre : Chatterie. Le poète ici joue avec les mots, avec l’absurde, comme un chat s’amuserait d’une pelote de laine. C’est au moins aussi jouissif qu’une chanson de Gainsbourg.

La nuit tous les chats sont gris,
Toutes les souris sont fauves ;
Chauves-souris et chats-chauves,
Chats-chauves chauves-souris.

PIERRE DE MONTESQUIOU
TOUS CES AUTEURS RÉUNIS DANS UN SEUL LIVRE

LES CHATS

25,00 TTC

JEAN FLORENSAC, CHAMPFLEURY, HONORÉ DE BALZAC, MAURICE ROLLINAT, THÉODORE DE BANVILLE, JEAN LORRAIN, ROBERT DE MONTESQUIOU, GUY DE MAUPASSANT, PIERRE LOTI, EMILE ZOLA, CHARLES BAUDELAIRE, ATHÉNAÏS MICHELET, EDMOND ROSTAND, THÉOPHILE GAUTIER, HIPPOLYTE TAINE…

Le chat fascine. Plus que d’autres animaux domestiques, il incarne la liberté et l’indépendance. Les écrivains, et les artistes en général, en ont fait un totem, presqu’un demi-dieu. Cette anthologie Les Chats, au fil des ans, est devenue un « long-seller ».

Description

Le chat prend toujours la voie qui va du banal au merveilleux ; ouvre-t-il les yeux, et le trivial déplie sa part de fantastique. Le chat est une flèche, une direction à suivre, un GR tout trouvé pour nous emmener là où la vie surabonde, là où, même si l’on marche seul, l’existence échoue à décevoir, là où, sans crier gare, la vie ondule et funambule.

JEAN FLORENSAC

Au menu de cette anthologie :

CHAMPFLEURY
HONORÉ DE BALZAC
MAURICE ROLLINAT
THÉODORE DE BANVILLE
JEAN LORRAIN
ROBERT DE MONTESQUIOU
GUY DE MAUPASSANT
PIERRE LOTI
EMILE ZOLA
CHARLES BAUDELAIRE
ATHÉNAÏS MICHELET
EDMOND ROSTAND
THÉOPHILE GAUTIER
HIPPOLYTE TAINE

Préface, De Métal et d’Agate, par Jean Florensac

Collection Haut-de-Forme

Anthologie de nouvelles, contes, extraits, et autres savoureux petits traités,

228 pages,

Format 10,5  x 29,5 cm

Papier bouffant 90g

Sous belle jaquette couleur Rouge Coquelicot (160g), à forte teneur en coton.

ISBN 978-2-916202-11-2

LE CHAT DANS LA LITTÉRATURE

Découvrez notre article sur cette anthologie

 

LES CHATS
25,00 TTC
3 BONNES RAISONS D'ACQUÉRIR CE LIVRE

En plus des œuvres que nous venons d’évoquer, D’autres écrivains qui ont également abordé le chat dans leurs écrits figurent dans cette anthologie : Emile Zola, Banville, Athénaïs Michelet, Edmond Rostand, Théophile Gautier, Hippolyte Taine, en des textes savoureux, spirituels, et souvent plein d’humour et de pétillant.

Cette anthologie Les Chats, au fil des ans, est devenue un « long-seller », si vous nous permettez cet anglicisme. Certains parlent déjà d’une sorte de classique à propos de ce livre. Depuis 2012, nos amis libraires le mettent souvent en pile, et nous devons le réimprimer quasi chaque année.

Par son format tout en hauteur (10,5×29,5 cm, qui imite un brin le chat quand il se met sur son séant), sa couleur de couverture (rouge !), ses illustrations amusantes, et son prix raisonnable pour un « beau livre » de 264 pages, 25 euros, cette anthologie mérite votre curiosité. Et si vous vous laissiez tenter ?

REMONTER